Contact no 19 - Déc. 2004 - Page 5

Rallye TOULOUSE - St LOUIS du SENEGAL - TOULOUSE

Nous abordons avec une Météo incertaine le sud Marocain mais retrouvons avec plaisir et fierté cette piste mythique de Cap Juby ouverte spécialement pour notre Rallye. Lieu de souvenir et encore empreint de l’histoire de l’Aéropostale.
Il y rode encore l’image de Saint Exupéry, de Mermoz et de Guillaumet. Reprenant nos esprits et affrontant une côte sans
fin au bord d’un désert qui s’ouvre sur l’immensité, nous traversons la Mauritanie et les étapes aussi historiques que celle de Port Etienne (Nouadhibou) avant de rejoindre par Nouakchott l’embouchure du fleuve Sénégal et sa tache verte et ocre sur fond d’océan Atlantique.

Saint Louis reste encore aujourd’hui un lieu de culte de l’aéronautique tant l’Aéropostale, Mermoz et d’autres valeureux pilotes ont marqué par leurs actions l’impressionnante progression de l’aviation civile et commerciale, qui devait de
cette place s’élancer à la conquête de l’Amérique du Sud.

Un repos rapide à l’Hôtel de la Poste ainsi que des visites et manifestations en notre honneur donnèrent suite à un retour dont les premières étapes furent assez mouvementées.

Avis de fermeture de Nouakchott où nous devions faire le plein. Puis contre ordre, le soulèvement politique ayant pris fin. Ceci nous permit donc de nous y poser, mais au milieu des nuages de criquets qui envahissaient le pays, et étaient la cause outre de la dévastation des cultures de la pénurie d’essence réquisitionnée pour les vols d’épandage. Étape à Nouadhibou qui ne devait être que pour un plein d’essence mais qui s’est terminée à la sauvette dans un hôtel en attendant une amélioration Météo. Retard dans l’étape suivante qui devait nous conduire à Agadir, mais par suite de la nuit s’est terminée pour beaucoup à Laayoune. Nous avons eu la chance de pouvoir faire la fin de l’étape en vol de nuit en IFR et rejoindre ainsi après un vol magnifique et une finale de rêve, notre confortable hôtel d’Agadir. Passage à Rabat avec un accueil extraordinaire de nos amis de l’Aéro-Club Royal, puis étape à Almeria après avoir survolé Tétouan et croisé en
Méditerranée au large de Gibraltar. La fin de l’épreuve approche et après Reus nous retrouvons la France ses côtes et les bordures pyrénéennes jusqu’à Toulouse.


Les étapes

ALLER

  • 26/9 Toulouse Lasbordes Alicante 430 Nm 4h00
  • 27/9 Alicante-Tanger-Casablanca 490 Nm 4h30
  • 28/9 Casablanca-Agadir-Tarfaya 500 Nm 4h50
  • 29/9 Tarfaya- Laayoune- Dakhla 300 Nm 2h58
  • 30/9 Dakhla- Nouadhibou 210 Nm 1h50
  • 1/10 Nouadhibou- St Louis 320 Nm 2h35

RETOUR

  • 3/10 St Louis Nouakchott Nouadhibou 320 Nm 3h05
  • 4/10 Nouadhibou Dahkla Laayoune
  • 4/10 Laayoune Agadir (nuit IFR) 760 Nm 6h15
  • 5/10 Agadir Rabat 305 Nm 3h10
  • 6/10 Rabat Almeria 305 Nm 2h38
  • 7/10 Almeria Reus 335 Nm 3h15
  • 8/10 Reus Toulouse Lasbordes 220 Nm 2h29

Classement "Le Point d’Alençon"

  • 2è Classement Général
  • 3è Classement Aller Challenge St Louis
  • 1er Classement Retour Challenge Toulouse
  • 1er Consommation Esssence

Opération « Ecole primaire Sidi N’Diaye—Saint Louis du Sénégal »

En soutien à l’action entreprise par un équipage de Leucate, les trois pilotes du Point d’Alençon et l’Aéro-club d’Alençon ont entrepris de contribuer à la restauration et à l’équipement de l’Ecole primaire de Sidi N’Diaye. Lors de leur passage à Saint Louis ils ont pris la mesure de l’état de précarité de l’outil scolaire, ainsi que des difficultés pour assurer un minimum de formation aux jeunes enfants scolarisés. Du matériel informatique fourni par l’Association Cap Leucate Saint Louis va permettre des échanges avec la classe de CM1 de l’Ecole Masson qui a suivi notre périple. Une vente de Vin « FITOU » au profit de l’association vous permet de vous joindre à cette action et exprimer par votre générosité votre soutien solidaire.

Contacter le Club pour vos commandes.