Contact no 18 - Déc. 2003 - Page 4

La nuit la plus courte

...... est toujours la meilleure !

La nuit aéronautique la plus courte de l'année n'a pas échappé au label de qualité qui devait lui revenir à partir du moment où elle fut vécue au sein de l'ACA .

Car elle fut aussi la plus longue !!!

L'affaire avait été bien préparée,comme d'habitude, mais plutôt que d'en faire un beau compte-rendu digne de figurer dans INFO-PILOTE, prenons connaissance de la recette pour réussir…  LE PLUS COURT BARBECUE DE L' ANNEE.

Ingrédients nécessaires : 

- 4 avions du Club, XV, KN, JS, AE, que vous remplirez avec 16 membres du Club.
- Repartissez les missions entre les uns et les autres :
      - AE,avec plan de vol, Alençon, Vannes, Angers, Argentan, Granville.
      - les 3 autres : école locale à Argentan , puis ultérieurement Granville.
- Fixez un objectif prioritaire : après poser sur LFRF pour tout le monde, BARBECUE sur la plage de Granville vers 3 heures du matin.

Vous aurez au préalable disposé les saucisses, merguez, boissons fraîches et condiments divers dans une glacière appropriée, homologuée par la DGAC et apte au VFR de nuit, le tout embarqué dans AE.

Le passage à l'acte :

Faites voler tranquillement les avions de nuit à Argentan en les insérant dans les tours de piste des camarades de LFAJ (ou d'ailleurs ) en notant au passage l'accueil très chaleureux dans leur club house.

A intervalles réguliers changez les équipages des 3 avions, complétez les pleins des machines et comblez les vides en carburant et personnels.

 

De temps en temps, avec un mobile, prenez des nouvelles d'AE qui vole entre Vannes et Angers … Vous commencez à avoir faim.

Le temps passe et l'activité aéronautique décroît fortement à Argentan. Le ciel devient incertain. Il faudrait vous préoccuper maintenant de votre barbecue, qui vole toujours.

Ouf ! le bruit rassurant du puissant moteur d'AE au dessus de votre tête vous incite à espérer une  belle fin de nuit au bord de la mer. Vivez alors en direct un échange radio d'anthologie entre un avion qui voudrait se poser et des terriens impatients de faire main basse sur la glacière citée plus haut, le tout séparé par une couche de brume qui se révèle infranchissable !

En désespoir de cause le menu prévu  repart vers Angers, et vous pensez alors au retour sur Alençon, que certains pilotes avisés anticipent déjà très habilement par la route.

Il n'est plus question de décoller. Repli  sur le club house de vos amis, qui l'ont déserté progressivement en laissant brûler à feu doux leur brasero.

Bien regarder le ciel au cas où ....

Vers 6 heures du matin efforcez-vous de trouver une solution pour rejoindre LFOF.

Et remerciez ARNAUD, qui déniche de main de maître un taxi et son chauffeur.
(Un Dimanche !!!!)

Laissez à regret pour quelques heures les 3 avions sur le tarmac d'Argentan  ....Quant à votre barbecue n'y pensez plus , c'est maintenant l'heure du café  !!!!!

Oui, cette "NUIT LA PLUS COURTE " fut vraiment une belle nuit .