Contact no 11 - Janv. 2000 - Page 8

Mon tour de France aérien (suite)

aventure. Dernier meeting. Les cap 232 de Catherine Maunoury et de Pascale Alajouanine, le T6 de Mack Krin, la patrouille Apache, le Yak II et tous les autres nous ont fait rêver une dernière fois.

C'est l'heure du classement, la cérémonie des prix. Je suis 27ème sur 47, et 2ème des filles, élue "meilleur copain du Tour" par l'ensemble des concurrents. Pluie de cadeaux, grosses bises, compliments et déjà des regrets. Trop court, trop bien, envie de continuer la fête. Dernière soirée tous ensemble, super cocktail Air France et retour en Normandie en Boeing Stearman.

J'encourage tous les jeunes pilotes du club à participer à cette fabuleuse aventure. C'est une expérience unique, riche sur le plan aéronautique autant que sur le plan humain. On croise sur le Tour des gens d'exception, avec des cursus impressionnants et une disponibilité extraordinaire, une gentillesse et une simplicité étonnantes.

Et puis après le Tour, c'est encore un peu le Tour. J'ai déjà revu plusieurs concurrents, j'ai volé avec la patrouille Apache (merci Sheriff), j'ai passé trois jours à

Chicago avec ma marraine co- pilote à Air France, j'ai voyagé dans la cabine de pilotage et j'ai même tenu les commandes.

Alors, Sciences-éco, c'est bien (je suis en deuxième année) mais après tout ça, j'ai du mal à envisager de vivre ma vie au sol. Le Tour m'a appris qu'on pouvait réaliser les rêves, à condition de le vouloir et de s'en donner la peine.

Merci à l'Aéro-club d'avoir cru en moi, quand j'avais moi- même du mal à me faire confiance. Merci à Christian qui m'a encouragée à m'inscrire aux sélections du Tour Aérien et merci à Robert qui avait tracé la voie en participant au Tour de France 1991.

Bonne année aéronautique au Club et à tous ses membres, en espérant qu'Alençon soit représenté dans le Tour 2000.

Chrystel NADEAU

NDLR. Les projets d'aventure n'ont pas quittés Chrystel puisqu'un autre voyage se prépare. Toulouse - Saint Louis du Séné- gal, sur les traces de l'Aéro-postale. Bonne chance!