Contact no 11 - Janv. 2000 - Page 7

Mon tour de France aérien (suite)

J'envisage même de renoncer, mais Robert est là.

Le 13 juillet, grand départ. Robert est toujours là. II m'accompagne à Pontarlier. Mauvaise météo en route. Cunimbs, orage, éclairs, obligés de se poser. Approche GCA avec assistance radar sur la base aérienne de Châteaudun. Tant bien que mal, je suis à Pontarlier pour le départ du Tour le 14 juillet.

1 ère étape : Pontarlier - Chambéry. Etape Dassault. Démonstration de Catherine Manoury.

2ème étape : Chambéry - Saint Rambert d'Albon - Nîmes. Là, super surprise ! Christian et Monique, en vacances dans la région, sont venus m'encourager. L'ambiance du Tour est géniale mais ça fait plaisir de retrouver la "famille".

Sème étape: Nîmes - Pamiers. Nuages gros comme des montagnes et les montagnes comme des nuages. Pas facile de distinguer les uns des autres. Déroutement vers Carcassonne pour les concurrents les plus sages. J'en suis. L'étape est annulée.

4ème étape : Arrivée à la Rochelle. Ma famille est venue d'Oléron. Ma mère et ma petite soeur sont venues d'Alençon. Tout va bien. Les autres concurrents sont devenus des copains. Chacun fait de son mieux pour le classement mais ce n'est pas le plus important.

Ensuite : La Baule - Morlaix (étape Brit Air, visite des locaux, simulateurs, etc.).

Morlaix - Le Havre : Le règlement prévoit que chaque concurrent ait un parrain (moi j'aurai un parrain et une marraine) et qu'il effectue une étape avec lui à bord. Mon parrain est commandant de bord chez Brit Air. II m'accompagne au Havre. Je m'applique particulièrement : le cap, la montre... Attention, pas d'erreurs ! Le mouchard (petit GPS portable) enregistre notre tracé. Précision obligatoire !

Bonne surprise au Havre plusieurs d'entre vous sont venus m'encourager. Çà me fait chaud au coeur. Merci à tous.

Dernière ligne droite : le Havre - Lille, étape Air France. C'est la fin du voyage, la fin de la belle