BIA - Annales 2004 - Epreuve 4

2004 :: Epreuve n° 4
NAVIGATION, SECURITE, REGLEMENTATION

Seul matériel autorisé : une calculette non programmable et non graphique

Règles VFR

1/ Aucun vol VFR de jour ne doit être entrepris sans une quantité de carburant nécessaire à

a) 30 mn de vol
b) 45 mn de vol
c) 1 h de vol
d) 1h30 de vol

2/ Un avion en vol VFR dans des conditions météo standards, suit le route magnétique 150°. Il désire voler au-dessus de 2000 m d'altitude. Quel est le premier niveau de vol utilisable

a) niveau 70
b) niveau 75
c) niveau 80
d) niveau 85

3/ En VFR, un plan de vol est :

a) facultatif quelles que soient les conditions de vol
b) toujours inutile
c) obligatoire pour tout vol supérieur à 1 h
d) obligatoire pour franchir une frontière.

Circulation aérienne et espaces

4/ Un aéronef doit entrer dans une zone terminale d'aérodrome (TMA) de classe D

a) aucune formalité n'est requise
b) il demande une clairance radio
c) cet espace lui est interdit
d) il n'est pas concerné

5/ Dans quel ordre doit-on effectuer le tour de piste ?

1- finale
2- vent arrière
3- dernier virage
4- étape de base

a) 4-2-3-1
b) 4-1-2-3
c) 2-4-3-1
d) 2-1-3-4

Conditions d'utilisation des aéronefs (réglementation)

 

6/ Après la mise en route, vous constatez que l'alternateur ne débite pas de courant, vous décidez en tant que commandant de bord

a) d'effectuer le vol, cet équipement n'étant pas indispensable pour votre navigation
b) d'alerter le chef mécanicien pour avoir son avis et décoller ensuite
c) d'annuler le vol, votre aéronef n'étant pas en état de voler
d) de maintenir le vol en prévoyant de limiter la consommation électrique

7/ En avion, le survol de l'eau, du sol ou de tout autre obstacle artificiel, se fait:

a) au minimum à 1000 ft au dessus de l'obstacle le plus élevé dans un rayon de 600 m
b) au minimum à 150 mètres au dessus de l'obstacle artificiel le plus haut
c) à une hauteur suffisante pour planer en cas de panne, tout en évitant l'obstacle
d) aucune des réponses ci-dessus n'est exacte.

8/ La visite prévol est effectuée

a) obligatoirement sous la responsabilité du commandant de bord avant chaque vol
b) une seule fois par jour, le matin par le mécanicien
c) une seule fois par jour avant le premier vol
d) uniquement après une réparation

9/ Arrivant sur un aérodrome contrôlé, en cas de panne radio, le pilote

a) peut recevoir un signal lumineux de la tour de contrôle
b) peut recevoir une fusée éclairante de la tour de contrôle
c) suit les indications prévues sur la carte VAC
d) toutes les propositions ci-dessus sont exactes.

Cartographie et références

10/ Un meeting aérien se déroulant sur an aérodrome est signalé par un document de type

a) SIGMET
b) VOLMET
c) NOTAM
d) ATIS

11/ Sur une carte OACI au 1/ 500 000, on mesure 28 cm entre deux aérodromes. La distance qui les sépare sur le terrain est de

a) 56 km
b) 28 Nm
c) 140 km
d) 280 km

12/ Sur les cartes aéronautiques et les cartes VAC, l'unité utilisée pour les altitudes et les hauteurs est

a) le mille nautique
b) le pied
c) le mètre
d) le noeud

Navigation

13/ En croisière à 4500 ft QNH, on pilote veut rejoindre un aérodrome situé à 150 m d'altitude. Le circuit d'aérodrome s'effectue à 1000 ft sol. Avec un taux de chute de 500 ft, combien de temps va durer la descente jusqu'à l'intégration dans le circuit ?

a) 6 mn
b) 7 mn
c) 8 mn
d) 9 mn

14/ Un avion vole au cap 305° à 80 kt, le vent est du 265° pour 20 kt. La dérive est

a) droite
b) gauche
c) égale à 40°
d) négligeable

15/ Sur une carte OACI au 1/ 500 000 l'angle formé entre le méridien et la route à suivre s'appelle

a) la route compas
b) la route magnétique
c) la route vraie
d) le cap vrai.

16/ Dans le triangle des vitesses ci contre l'angle marqué d'un point d'interrogation est

  a) la déviation
b) la déclinaison
c) la dérivation
d) la dérive.

Radionavigation

17/ Les indications d'un V.O.R ont pour référence le nord

a) magnétique
b) géographique
c) vrai
d) compas

18/ Le transpondeur est un équipement permettant

a) de piloter l'avion automatiquement
b) au contrôleur, à l'aide de son radar, d'identifier et de suivre votre vol
c) de pratiquer le vol VFR au dessus du FL 195
d) au pilote de se repérer par rapport à une balise radioélectrique au sol.

Facteurs humains

19/ L'orientation spatiale du pilote s'effectue grâce ans informations fournies par

a) les yeux
b) l'oreille interne
c) les muscles
d) les 3 propositions sont exactes.

20/ pour piloter, seul, à bord d'un avion, un certificat médical d'aptitude physique et mentale:

a) est facultatif
b) est obligatoire
c) doit être passé chez un médecin agréé par la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC)
d) les propositions b et c sont exactes.