BIA - Annales 2004 - Epreuve 1

2004 :: Epreuve n° 1
AERODYNAMIQUE ET MECANIQUE DU VOL

Seul matériel autorisé : une calculette non programmable et non graphique

Aérodynamique

1/ En vol horizontal stabilisé : (Quelle est la proposition exacte la plus complète)

a) l'extrados de l'aile est le siège d'une dépression.
b) l'intrados de l'aile est le siège d'une surpression.
c) l'aile est "décrochée".
d) les propositions "a et b" sont exactes.

2/ La traînée est toujours parallèle à

a) la trajectoire par rapport à la masse d'air.
c) la corde de profil.
b) l'axe longitudinal de l'appareil.
d) l'horizontale.

3/ L'angle formé par la corde de profil d'une aile et la direction du vent relatif s'appelle

a) angle de plané
b) angle d'incidence
c) assiette
d) pente

4/ En soufflerie si on multiplie par 3 la vitesse du vent relatif, la force aérodynamique est

a) multipliée par 2
b) multipliée par 3
c) multipliée par 4
d) multipliée par 9

5/ Le volet Fowler est représenté ci - dessous en :

a) b)
 
c) d)

6/ Sur la polaire dessinée ci-desous, le point D est appelé

  a) point de portance maximale
b) point de traînée maximale
c) décrochage ou point de décrochage
d) point d'aboutissement

7/ Un planeur vole en air calme à 144 km/h, son variomètre indique une vitesse verticale de descente de 1,25 m/s. Quelle est sa finesse ?

a) 15
b) 32
c) 50
d) 58

8/ Un avion de transport dont la masse est de 30 tonne a une aile de 100 m2. Calculer son coefficient Cz de portance à la vitesse de 50 m/s (prendre g = 10 et une masse volumique de 1,2 kg/m3

a) 0,3
b) 1,6
c) 2
d) 2,4

9/ La surface alaire d'une aile est de 100m2. Son allongement étant de 9, quelle est son envergure ?

a) 25 m
b) 11,1 m
c) 30 m
d) 33 m

 

Mécanique du vol - Performances

10/ Le décollage d'un avion se fait face au vent pour

a) éviter de dépasser la V.N.E..
b) avoir une meilleure portance et une plus faible traînée.
c) décoller sur une distance plus courte.
d) avoir un taux de montée inférieur

11/ La vitesse obtenue lorsque l'avion vole à sa finesse maximale, est la vitesse qui permet de

a) rester en l'air le plus longtemps possible.
b) parcourir la plus grande distance possible.
c) volet le plus vite possible.
d) décoller le plus court possible.

12/ Un avion vole à vitesse et altitude constantes. Sans bouger le manche, le pilote augmente la puissance à l'aide de la manette des gaz Cette action entraîne

a) uniquement une augmentation de vitesse.
b) uniquement une augmentation d'altitude.
c) une augmentation de vitesse et une augmentation d'altitude.
d) une augmentation de vitesse ou bien d'altitude, cela dépend du vent.

Mécanique du vol - Qualités de vol

13/ Tous les facteurs énoncés ci-dessous influencent la force aérodynamique sauf un, lequel ?

a) la température de l'air du jour.
b) la propreté de l'aile.
c) le poids de l'aile.
d) la surface alaire.

14/ Le décrochage d'une aile se produit

a) toujours à la même vitesse.
b) toujours en cas de panne moteur.
c) quand l'angle d'incidence devient très faible.
d) quand l'angle d'incidence devient très important.

15/ La variation de l'assiette longitudinale s'effectue autourde l'axe de

a) tangage
b) roulis
c) lacet
d) piste

16/ Parmi les éléments suivants quel est celui qui a une influence sur la position du centre de gravité d'un avion ?

a) la vitesse.
b) l'inclinaison.
c) le niveau de carburant dans les réservoirs.
d) la trajectoire (montée, palier, descente).

17/ Le roulis induit apparaît lorsqu'on

a) effectue une ressource
c) effectue un virage
b) sort les volets
d) actionne la gouverne de profondeur

18/ Le braquage des ailerons provoque un effet secondaire appelé

a) lacet inverse
b) roulis inverse
c) lacet induit
d) traînée induite

19/ On définit le facteur de charge "n" d'un avion comme étant

a) Poids / Portance
b) Portance / Poids
c) Portance / Trainée
d) Inverse à la charge alaire

20/ Un ULM ou un avion "centré arrière" dans les limites autorisées sera :

a) obligatoirement incontrôlable
b) plus stable qu'un avion "centré avant"
c) moins sensible à la turbulence qu'un avion "centré avant"
d) plus maniable qu'un avion "centré avant"