BIA - Annales 1995 - Epreuve 2

1995 :: Epreuve n° 2
CONNAISSANCE DES AERONEFS

Seul matériel autorisé : une calculette non programmable et non graphique

1/ La commande "réchauffage carburateur" doit s'utiliser comme suit :

a) Ouvrir à fond en cas de givrage moteur, puis fermer complètement dès que le moteur reprend ses tours
b) Ne pas utiliser quand la température ambiante dépasse 20°C
c) L'ouvrir à moitié en cas de givrage faible
d) Maintenir le "réchauffage carbu " ouvert à fond en permanence, en cas de vol en conditions givrantes

2/ Sur un avion, l'indicateur de virage présente cette configuration. L'avion se trouve :

a) En virage à droite asymétrique
b) En virage à gauche symétrique au taux standard
c) En virage à gauche glissé
d) En virage à gauche dérapé

3/ Quelle est la description correcte pour l'avion représenté ?

a) Aile basse à dièdre positif et empennage papillon
b) Aile médiane à dièdre négatif et dérive surélevée
c) Aile basse à flèche positive et empennage cruciforme
d) Aile médiane à dièdre positif et empennage en T

4/ L'hélice à pas variable :

a) S'utilise avec grand pas au décollage et petit pas en croisière
b) Permet de raccourcir la distance de décollage
c) Diminue la vitesse de décrochage moteur réduit
d) Ne peut s'utiliser que sur des avions multimoteurs

5/ L'horizon artificiel indique cette configuration . Pour remettre l'avion en vol horizontal il faudra :

a) Réduire la puissance et augmenter l'incidence
b) Actionner le manche vers l'avant et vers la droite
c) Prendre une assiette à cabrer et provoquer un roulis vers la gauche
d) Tirer le manche vers l'arrière et agir sur le palonnier de droite

6/ On utilise aujourd'hui comme carburant pour les avions légers :

a) L'essence 80/87
b) L'essence 100/130
c) L'essence 100 LL
d) Le Kérosène

7/ La structure : identifier les éléments 1 à 3

a) 1 = nervure 2 = couple 3 = lisse
b) 1 = longeron 2 = nervure 3 = entretoise
c) 1 = poutre 2 = traverse 3 = semelle

8/ Un moteur à réaction entraînant une hélice est un :

a) Turbopropulseur
b) Turboréacteur
c) Statoréacteur
d) Moteur rotatif

9/ Sur un planeur, les dispositifs courants permettant de contrôler la descente pour atterrir au point choisi sont :

a) Aérofreins, volets de courbure, déporteurs
b) Becs de bord d'attaque, déporteurs, winglets
c) Ballast, volets de courbure, compensateur

10/ La VSO désigne :

a) La vitesse de sustentation optimale
b) La vitesse de finesse maximale
c) La vitesse de décrochage "tout sorti"
d) La vitesse maximale de manoeuvre des commandes à fo